CTE du 5 avril 2022

Budget : emprunt avancé et étalé dans le temps pour réduire les taux d’intérêt, financé par une filiale du Crédit Mutuel. Excédent consolidé du CHS = 2,5 M€

NHSS et reconstruction de Mâcon : pose des 1ères pierres en septembre 2022. Mâcon sera mis en service à Pâques 2023. Le NHSS s’étalera sur 5 ans. L’avancée des opérations sera affichée sur le portail du CHS. La société MANGROVE associera les usagers au projet en avril

Concours : 11 concours (toujours avec liste complémentaire) lancés en 2022 au 1er semestre 2022 pour 57 postes + 3 computations + 1 agent de maîtrise en buanderie. Pour le reste de 2022, concours de 3 IPA (et les autres IPA l’année suivante) + 1 demande de computation (transformation d’AA en AMA)

Nouvelle organisation de l’encadrement de nuit : encadrement des agents de nuit par les cadres de jour et les cadres de nuit, expérimenté pour un an, pour décharger les cadres de nuit, et pour mieux intégrer les agents de nuit à leur unité et au pôle, à compter de septembre 2022

Plan de formation 2022 : une grosse part du financement part dans la promotion professionnelle cette année. Tous les pôles plébiscitent l’analyse psychologique de la pratique, sauf l’EHPAD qui se satisferait de l’UPP

Chronos : déploiement repoussé au 2 mai, suite à des anomalies détectées

GHT : maintien de la mention que toute mesure concernant le CHS devra requérir son accord. Modification de sa convention constitutive. Suite au Ségur, les médecins y prennent une place plus importante. Pour les agents, par contre, nous déplorons toujours qu’ils ne soient qu’informés et toujours pas consultés. Tous les syndicats s’abstiennent donc de voter

Charges administratives sur les soignants : un groupe de travail DRH- CHSCT travaillera sur l’allégement des charges administratives, logistiques, informatiques pour que la clinique revienne au centre du travail des soignants. Le directeur mentionne une étude qui chiffre à 80 Mds€ le coût des « excès normatifs ». Nous soulignons l’importance d’y réfléchir avec le personnel de terrain

Remplacements soignants sur l’EHPAD : fort absentéisme, tensions entre les équipes et les professions, turn over infirmier important. Cependant, récemment, arrivée d’infirmières compétentes en géronto et d’un médecin coordinateur en octobre . L’équipe se requestionne, se réorganise et se redynamise. Par contre, sentiment d’insécurité des soignants qui remplacent et ne connaissent pas les patients ni le service ; prévision d’une boîte à outils pour lister les tâches du poste et d’un trombinoscope pour identifier les résidents, et étude d’un meilleur accès informatique

Pharmacie : demande d’un élargissement des horaires d’ouverture jusqu’à 18-19 H. Demande aussi d’une astreinte de pharmacie. Ce sera vu avant l’été pour une amélioration début septembre 2022

Bécarre : toutes les organisations syndicales demandent un renforcement des moyens. Conformément au nouveau projet Bécarre, la DRH acte l’embauche d’un moniteur-éducateur. Quant au temps de psychologue et d’aide-soignant de nuit (soit 2,37 ETP), ce sera vu demain lors du bilan du pôle PHARE. Bientôt un IPA pour la filière handicap mental. Nous insistons sur la formation des nouveaux personnels soignants ; la DRH stipule qu’il faut déjà que les assistantes de pôle le fassent figurer dans les objectifs prioritaires du pôle

Studios : 3 studios ont été entièrement rénovés. Chaque année, le CHS rénovera 2 à 3 autres studios, dont certains, devenus insalubres, ont dû être fermés. Pour l’internat, le NHS prévoit la construction de 15 studios pour les internes, agents, ou étudiants, à usage limité dans le temps

Service magasin-transport : inégalités historiques entre chauffeurs et magasiniers, devenus pourtant polyvalents. La DRH étudiera le dossier en « nivelant par le haut »

Réouverture de Lavande : partielle depuis mi-mars 2022. Compte-tenu de la carence qui perdure (en lien avec le COVID) en effectifs paramédicaux et médicaux, on ne connaît pas la date de la réouverture totale. Le recrutement infirmier est « homéopathique », pcq moins de candidats que les autres années et ils sont plus exigeants sur leur affectation

Lignes Directrices de Gestion : à la demande de la CGT, 2 réunions sont prévues

Négociations locales Ségur : la CGT mentionne l’instruction d’août 2021 qui prévoit des financements locaux pour créer des postes, titulariser des précaires et accorder une prime d’engagement collectif. La direction a déjà titularisé 14 postes d’ASH créés par ce biais ; il s’agissait jusque-là de sureffectif lié aux anciens emplois aidés. Nous convenons de poursuivre la réflexion avec la DRH et de lui faire des propositions

Congés d’été : la DRH a déjà rappelé la règlementation sur le portail : la période de congés d’été (avec 3 semaines de congés consécutifs) s’étend du 15 juin au 15 septembre, avec possibilité de poser quelques jours en plus selon les nécessités de service

Démographie des psychologues : 31 titulaires et 29 contractuels. Toujours une forte précarité. En plus, depuis novembre, des psychologues quittent le CHS et le CHS peine à en recruter de nouveaux. La CGT demande que, comme pour infirmiers, les psychologues soient embauchés en CDI, et non plus en CDD, à l’exception des remplacements de titulaires. Au pôle PHARE, la DRH a exigé que les 4 mi-temps de psychologues demandés par le pôle soient transformés en 2 temps pleins avant de le publier

Démographie des secrétaires : 59 titulaires et 11 contractuelles chez les AA et AMA. 1 AA deviendra AMA par computation, dispositif qu’il faut poursuivre sur les années à venir. 5 AMA au concours début mai, avec candidatures internes et externes. Il est rappelé que les chefferies de pôle doivent demander la transformation de postes d’AA en AMA. La CGT demande que toute nouvelle embauche de secrétaire médicale soit en AMA et que les AA contractuelles soient titularisées par concours statutaire. La DRH s’engage à étudier le dossier, d’autant que les équipes mobiles ont permis la création de postes de secrétaires

Démographie médicale :

  • Nous accueillerons 3 internes en mai au CHS et ce seront les seuls du département, 2 médecins en pédo et 1 aux urgences psy du CHWM. Difficile d’embaucher des médecins étrangers, de par les restrictions du Ministère de l’Intérieur
  • Pour les gardes somatiques (qui inquiètent les psychiatres), internes et psychiatres pourront appeler le Centre 15. Les gardes somatiques n’interviendront plus sur la MAS et l’EHPAD et appelleront le Centre 15, après validation par le CHSCT du 3 mai
  • Pénurie d’internes essentiellement causée par la réforme des études qui augmentent les stages en CHU, sauf pour la pédo. La CGT déplore cette évolution de la psychiatrie qui désertifie nos territoires au bénéfice des très grandes villes
  • Problème des patients à pathologie somatique lourde refusés par les SSR et renvoyés en psychiatrie. Le Dr BERTHELARD mène un travail pour tenter d’y remédier
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.