La SECU : le quizz

  1. De quand date la Sécu ?
  2. Qui a créé la Sécu ?
  3. Quelle est sa devise ?
  4. Le système de soins français (la Sécu) est coûteux ?
  5. La Sécu est mal gérée ; ses coûts de gestion sont trop élevés ?
  6. La Sécu, c’est du vol ?
  7. La Sécu est inefficace ?
  8. Pourquoi les artisans, agriculteurs et commerçants n’en bénéficient-ils pas ?
  9. Qui s’est opposé à sa création en 1946 ?
  10. Quand commence le démantèlement de la Sécu ?
  11. La Sécu a-t-elle contribué à la santé publique ?
  12. D’où vient le « trou » de la Sécu ?

REPONSES

  1. De 1946 pour la loi, précédée d’une ordonnance provisoire à la Libération
  2.  Ambroise CROIZAT, avec le Conseil National de la Résistance et la CGT. Il meurt d’épuisement à 50 ans
  3. « Chacun contribue en fonction de ses revenus et reçoit en fonction de ses besoins »
  4. La santé coûte 12 % du PIB français (la Sécu), contre 18 % du PIB des USA (santé exclusivement privée)
  5. La Sécu compte 3 % de frais de gestion, contre 20 % pour les mutuelles du fait de ses frais commerciaux (marketing
  6. Avec la Sécu, chacun contribue en fonction de ses moyens, par répartition. Avec les mutuelles et assurances, la cotisation, par capitalisation, est identique pour tous, quel que soit le niveau de revenus, et la retraite est soumise aux aléas de la Bourse
  7. La Sécu assure solidairement contre toutes les maladies, y compris les maladies chroniques (diabète, SIDA, cancer,…, soit 60 % du budget) que les mutuelles ne prennent pas en charge, du fait de leur coût très élevé
  8. Artisans, agriculteurs et commerçants ont refusé d’entrer dans la Sécu en 1946
  9. Le patronat qui se méfiait d’un système collectif et solidaire. Les médecins libéraux qui ne voulaient pas se voir imposer leurs honoraires par la Sécu. Les mutuelles et les assurances qui voulaient conserver leur hégémonie
  10. En 1947, quand la Mutualité obtient la possibilité de prise en charge d’une partie des frais de maladie
  11. En assurant des soins pour tous, la Sécu a permis de réduire la mortalité infantile et d’augmenter l’espérance de vie
  12. Le « trou » de la Sécu provient essentiellement du chômage, des exonérations de « charges » et de l’évasion fiscale
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *