CONGES REFUSES pour cause COVID

Un décret du 26 mars 2021 instaure un régime dérogatoire à la règlementation habituelle. Il s’applique aux fonctionnaires et aux contractuels.

Si l’on vous refuse des congés (congés annuels ou RTT) pour cause COVID, entre le 01/02/2021 et la fin de l’état d’urgence sanitaire, vous avez le choix de vous déterminer avant le 31/12/2021 :

  • Reporter vos congés à plus tard
  • Ou porter vos congés sur votre Compte Epargne Temps
  • Ou bénéficier d’une indemnité compensatrice

Cette indemnité est fixée à 110 € (catégorie C), 130 € (B) et 200 € (A) brut par jour de congé refusé, mais plafonnée à 10 jours indemnisés.

De plus, si ces congés vous sont refusés entre le 02/02/2021 et le 30/04/2021, vous bénéficiez de :

  • 1 jour de congé supplémentaire, si l’on vous refuse entre 3 et 5 jours ouvrés, en continu ou en discontinu
  • 2 jours de congés supplémentaires, si l’on vous refuse au moins 6 jours de congés

 

   ATTENTION : L’indemnité compensatrice vous est payée en + de votre salaire, mais vos congés refusés sont alors perdus. Le seul gain réel, ce sont éventuellement les jours de congés supplémentaires.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.