le 8 mars, journée des droits des femmes

le 8 mars 2020 soyons les grandes gagnantes

Dans le cadre du 8 mars 2020, journée internationale des droits des femmes, voici les diverses actions prévues sur le 71 :

  • Mâcon 6 mars à 19h : conférence Expo autour de Olympe de Gouges à la médiathèque à Mâcon
  • Montceau 7 mars à 10h : esplanade de la Mairie à Montceau
  • Chalon 8 mars de 10h à 13h : expo et café offert sur le marché de Chalon

Nous vous attendons donc dimanche 8 Mars pour le café à 9H00 à l’UL de Chalon

            Vous pouvez aussi juste venir boire un café à partir de 10H00 et jusqu’à 13h00 Place de Beaune.

Réforme des retraites : Femmes, les grandes gagnantes LOL

Contrairement à ce qu’a annoncé le premier ministre, les femmes ne seront pas les grandes gagnantes de la réforme des retraites, bien au contraire !

La situation des femmes est bien connue : elles souffrent des inégalités de salaire, des faibles rémunérations de métiers à prédominance féminine, des carrières plus courtes que celles des hommes car morcelées par le temps partiel, les maternités, les congés parentaux…

Le projet de réforme des retraites porté par le gouvernement pénaliserait encore plus les femmes.

 

Les femmes dans la CGT 

La part des femmes au sein de la CGT est de 38,5% et a fortiori dans le salariat : 48,2%

La part des femmes dans les UD, organisations interprofessionnelles, on est autour de 34%, données en baisse en 2019.

Un autre point négatif reste à signaler : la part des femmes titulaires et même suppléantes dans les instances paritaires est en léger progrès, mais seulement à 40%, malgré l’obligation de parité dans la plupart de ces instances.

L’impulsion en matière d’égalité doit être renforcée et généralisée à toute la CGT, et notamment la connaissance et l’appropriation de la charte et du guide pour réussir l’égalité dans la CGT, la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, la réflexion sur l’organisation des temps militants et le travail de syndicalisation des femmes, pour sortir les secteurs à prédominance féminine de la marginalité dans laquelle ils sont encore dans la CGT.

Les femmes ne doivent pas être les grandes perdantes, toutes concernées, ensemble luttons !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *