visite de l’ARS du 11 décembre 2017 : le bilan

Après avoir visité quelques structures phares ou, à tout le moins rénovées du CHS, l’ARS a reçu les organisations syndicales.

La CGT a fait valoir la cohérence des projets du CHS, quant à la reconversion de l’intra sur l’extrahospitalier. Pour nous, le personnel est motivé parce que porté par des projets cohérents et passionné par son travail, où il trouve encore suffisamment de sens pour l’instant. Mais nous déplorons l’augmentation de la précarité et la disparition des contrats aidés, l’absence de revalorisation salariale réelle et les effectifs trop tendus, constat relayé par le contrôleur des lieux de privation de liberté. Le dialogue social au sein du CHS est globalement positif (ce que partagent les 3 syndicats), quoique « dans la forme, il manie tantôt le gant de velours, tantôt le gant de crin ». Enfin et surtout, nous voulons une équipe de renforts soignante (avec la CFDT) et demandons que plus aucun lit ne soit fermé, car nous avons atteint la limite.

L’ARS répond que, pour l’équipe de renforts, il existe bien un budget FIR, mais restreint à 1.000.000 € sur la région et, uniquement sur appel à projets. Il déclare maintenir la péréquation en notre faveur. Pour lui, notre CHS est très transversal, ouvert, pratique la Réhabilitation pendant et après l’hospitalisation et enfin, se félicite de la mise en place de Réseau Psy. Bref, il déclare que le CHS s’inscrit bien dans l’évolution souhaitée par ses services, avec un projet très cohérent. Par contre, nous souffrons d’un GHT difficile parce que l’hôpital de Montceau présente un fort déficit et que la concurrence privée nous menace.

En bref, notre CHS est un excellent élève des réformes souhaitées par l’ARS…

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *